Je pense donc je grimpe.

dimanche 6 mars 2016

Avant-bras encore et toujours : comment encore mieux doper leur efficacité.


Suite à vos deux derniers articles sur les avant bras, que vous pouvez consulter ici :
nous avons reçu des emails de Nospoteurs (oui j'aime beaucoup ce terme) qui nous demandent s’il n’existe pas plus de techniques pour doper leur efficacité.

Avant toute chose, nous aimerions vous rappeler un fait essentiel : le meilleur entrainement pour grimper reste avant tout la grimpe et surtout, le plaisir que vous prendrez à grimper.

Notre but est bien entendu de vous aider à optimiser ces entrainement (voir nos articles consacrés au sujet sur : http://www.nospot.org/search/label/Entra%C3%AEnement%20escalade). Gardez donc bien en tête que s’il est évident que des exercices de musculation ciblés aident grandement à solutionner des problèmes de force spécifiques, ces exercices ne remplaceront jamais une séance d'escalade qui est et restera toujours, la méthode la plus complète et la plus adaptée.


Une des raisons principales qui vous donne l'impression d'avoir les bras en bouteille, est votre force de pression au niveau des mains.

Cette force de pression est la même force que celle qui vous permet de garder la main fermée sur une prise. Il existe bien entendu de nombreuses techniques pour éviter de devoir trop forcer (position du triangle, ne pas serrer, respiration, hydratation, etc.) mais nous ne reviendrons pas sur ces techniques qui ont déjà été expliquées dans d'autres articles.

Lorsque l'on choisit un entrainement ciblé, via la musculation, il est intéressant d'effectuer des mesures afin d'établir l'efficacité de cet entrainement.

Avant toute chose, il convient donc de mesurer votre capacité de pression à l'instant T du jour J.

Pour ce faire, prenez un simple pèse personne et pincez le à deux mains.

Le résultat obtenu par une personne "normale" tourne aux alentours des 60 kg.

Un grimpeur entraîné peut développer entre 110 et 140 kg! Cela veut donc dire que serrer la main à un grimpeur de mauvaise humeur revient à avoir les os de la main cassés ;-)

Il sera donc intéressant de tenir un journal de bord afin de mesurer vos progrès. 

Pour muscler ses avant bras, il y a bien entendu les techniques de musculation par haltères vus dans nos précédents articles, mais il y a aussi et surtout la musculation de la prise de la main.

Pour ce faire, il existe sur le marché deux grandes familles d’article de musculation, donc le but est toujours le même : serrer la main.




Si vous n’avez pas de budget, vous pouvez toujours remplacer ces outils par une balle de tennis ; même si ce sera clairement moins pratique. Vous pouvez également opter pour un vieux pèse personne mécanique et presser à une main ou à deux (alternez c'est mieux).

En termes de planning d’entraînement, c’est très simple. Pratiquer ces exercices à chaque fois que vous êtes devant la télévision ! Un bon film d’une heure trente est la parfaite « excuse » pour travailler la force de vos mains, tout en passant un agréable moment.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire