Je pense donc je grimpe.

dimanche 29 juillet 2012

ROAD TRIP ESCALADE ET SÉCURITÉ ROUTIÈRE: COMMENT SURVIVRE LE LONG D’UNE AUTOROUTE ?

Cet été, l’équipe Nospot a subit deux accidents de la route. Suite à ces incidents, nous nous sommes rendu compte que la survie sur une autoroute, où des voitures vous frôlent à des vitesses dépassant parfois les 150 km/h, est quelque chose qui se prépare.

Chaque année, nous partons en road trip pour grimper des spots plus ou moins lointains: pourquoi ne pas se préparer aussi à un peu de sécurité routière.

Que faire, comment le faire, dans quel ordre et avec quel matériel, c’est ce que nous allons vous expliquer, histoire que notre expérience vous serve de leçon.


Avant de partir

Assurance

Perdu sur une autoroute, il est assez agréable de pouvoir téléphoner à votre compagnie d’assurance et de voir arriver rapidement la dépanneuse.

Comptez entre 150 et 200 € par an. Demandez conseil à votre assureur habituel.

Gilets fluo

Obligatoire dans plusieurs pays, vous devez avoir autant de gilets que de places disponibles dans la voiture.

Prenez en plus deux gilets supplémentaires. Pourquoi ? Vous le lirez dans la suite de l’article.

Borne kilométrique

L’identification de l’endroit exact où vous vous trouvez est essentiel afin d’amener à vous secours et/ou dépanneuse.

Pour cela, vous devez savoir à quoi ressemble les bornes kilométriques des différents pays que vous allez traverser. Prenez donc le temps de chercher sur internet à quoi ressemblent ces différentes bornes. Au moment de l’incident, pris dans la panique, il vous sera difficile de chercher ces bornes si vous n’êtes pas à même de les identifier.

Téléphone mobile

N’oubliez pas d’activer le roaming, d’avoir des crédits d’appel et de recharger la batterie.

Au moment de l’incident

Gilet

La première chose faire est d’enfiler vos gilets.

Puisque vous aurez suivi nos conseils, vous aurez deux gilets de plus. Fixez en un à l’essuie glace arrière de votre voiture, et fixez le deuxième à la fenêtre arrière gauche (passez 10 cm du gilet par la fenêtre puis refermez la fenêtre au maximum).

L’intérêt ? Dans certains pays, les automobilistes sont très inventifs et créent des bandes de circulation supplémentaire en roulant sur les bandes d’arrêts d’urgence. Arrivant souvent à forte vitesse, éviter votre véhicule à l’arrêt peut parfois s’avérer compliquer. Les deux gilets, ainsi fixés, vont bouger grâce aux courants d’air provoqués par la vitesse des voitures qui passeront à proximité de votre auto. Ces gilets en mouvement seront une signalisation efficace qui attirera l’attention des conducteurs imprudents. 

Triangle de signalisation

A placer à 80 mètres de votre véhicule.





Localisation

Les gilets et triangles mis en place, vous devez vous munir des informations suivantes :
> Nom de l’autoroute
> Direction : entre la ville X et la ville Y
> Numéro de la borne kilométrique
> Numéro de portable où vous joindre
> Numéro du contrat d’assurance + nom et prénom du détenteur
> Plaque d’immatriculation du véhicule
> Modèle et couleur du véhicule

Munis de ces instructions, vous pouvez joindre votre compagnie d’assurance. N’oubliez pas d’ajouter l’indicatif international de votre pays.

Signalisation en cas d’intervention

Evidement, toutes les pannes ne nécessitent pas l’intervention d’un dépanneur. Parfois, c’est un simple pneu crevé qu’il faut remplacer.

Seulement voilà, changer un pneu gauche, lorsque votre corps dépasse de plusieurs dizaines de centimètres sur l’autoroute, cela peut être réellement dangereux.

Dans ce cas, et si vous n’êtes pas seul(e) dans le véhicule, il est impératif qu’une personne se place à égale distance entre votre automobile et le triangle de signalisation. Cette personne devra évidement porter un gilet fluorescent.

Par expérience, cela ne suffit pas du tout à faire ralentir les voitures.

Il faudra donc que cette personne se munisse d’un deuxième gilet qu’elle agitera à bout de bras afin d’attirer l’attention des conducteurs sur le danger potentiel.

Règle de sécurité : cette personne doit focaliser son attention sur les voitures et non sur la personne changeant la roue, afin de ne pas risquer de se faire faucher par une auto.

En attendant les secours

Accotement

C’est sur l’accotement, derrière les bannières de sécurité, le plus loin derrière possible.

Les petits plus

Pantalons

Attendre les secours pendant parfois plus d’une heure, dans les orties et les ronces, cela n’est pas très agréables pour les mollets.

Si vous voyagez en short/jupe, pensez à garder un pantalon de disponible à proximité.

Chaussures

Même remarque que celle citée ci-dessus ; des chaussures ouvertes et aérées, dans les plantes urticantes, ne sont pas des plus confortables.

Lampes de poche

Si l’incident arrive de nuit, les gilets ne seront pas suffisants.

Des lampes de signalisation, posées à même le sol, sont un plus non négligeables pour votre sécurité.





Mobile de secours

La loi de Murphy vous dirait que si vous avez un souci, votre mobile tombera évidement à court de batterie.

Vous avez sans doute un ancien téléphone cellulaire dans le tiroir d’une armoire.

Rechargez-le et placez-le dans la boite à gant.

Pour rappel, n’importe quel téléphone, même sans carte SIM, permet de téléphoner au 112, qui est le numéro international permettant l’accès aux services de secours.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire