Je pense donc je grimpe.

samedi 28 juillet 2012

PROTECTION DE MATOS PHOTO EN MONTAGNE ET FALAISE

Un article consacré à du matériel photographique peut sembler inapproprié dans un e-magazine consacré à l’escalade et à l’alpinisme. Toutefois, vous êtes nombreux à prendre vos appareils photos en falaise et en montagne, ce qui nous a poussés à publier cet article.

Nospot se devant de vous offrir des images de qualité, nous transportons nos reflex un peu partout. Entre la poussière, les coups et l’humidité, nous avons dû apprendre à protéger au mieux notre matériel.

C’est cette expérience que nous nous proposons de vous transmettre aujourd’hui.

DSC03378_thumb

Bricolage facile : boite de transport pour objectif photo

Les objectifs sont souvent malmenés. Coincé entre les dégaines et les coinceurs, un objectif non protégé ne fera pas vieux jours.

Avec un budget de +/- 2,5 euros, vous pouvez fabriquer une boite de transport vraiment très solide.
Matériel nécessaire :

> une boite de conservation d’aliment
> de la mousse
> de la colle

Achetez une boite à aliment en grande surface. Prenez celle qui est la plus solide et qui résiste le mieux au four à micro-onde (voir l’étiquette).

DSC03347_thumb

Collez de la mousse dans le fond, les côtés et sur le couvercle. Ajoutez un sachet de gel de silice pour éliminer toute humidité.

DSC03350_thumb

Enfin, puisque l’on voit à travers et que c’est un peu moche, collez un tissu autour de la boite. Personnellement, j’avais une chute de cuir d’autruche qui donne un petit coté cosi vintage ;-)

DSC03356_thumb

Bricolage difficile : une housse

J’ai pour habitude de placer mon reflex dans un étui que je fixe sur ma poitrine grâce à la sangle de mon sac à dos. Facile lorsqu’il s’agit d’un objectif standard : on trouve des étuis très bien fait dans le commerce pour 12 €.




DSC02651_thumb

Par contre, quand on passe sur des téléobjectifs, les choses se compliquent et les budgets aussi. J’ai donc décidé de fabriquer ma propre housse.

Budget : dans mon cas 0 €. Il suffit de récupérer des chutes de cuir, de tissus et de la mousse auprès d’un fabriquant de fauteuil / canapé.

Matériel nécessaire :
> Cuir
> Mousse
> Tissu pour l’intérieur
> Machine à coudre
> Pas mal de savoir-faire et de patience

Difficile pour moi de vous donner un patron à suivre.

Vous devez en réalité dessiner sur des patrons en papier le modèle qui correspond à votre appareil avec son objectif et vous devez d’abord construire la housse en carton. Ensuite, si cette housse est fonctionnelle, il vous suffit de faire les mêmes formes en cuir et de les assembler (une épaisseur de cuir, une de 1 cm de mousse et une tissu).

DSC03376_thumb

Attention toutefois : ces formes doivent être allongées de 2 cm pour ce qui est du cuir et des tissus.

Ces deux centimètres serviront pour les coutures. Les mousses conservent la même taille que le modèle en carton.

DSC03389_thumb

Pour dessiner votre housse, il vous suffit donc de poser votre appareil avec son télé objectif sur un carton et de dessiner la forme. La construction est une espèce de rectangle mais qui s’affine au niveau de l’objectif. Vous devrez donc créer 6 pièces à assembler.

DSC03406_thumb
DSC03449_thumb
DSC03439_thumb

Conclusion

Je suis très content du matériel fabriqué.

Toutefois, si la création des boites à objectif est applicable à tous, je suis conscient que si vous ne possédez pas une solide expérience en couture, la housse pour le reflex est infaisable.

DSC03443_thumb

Cet article vous laissera donc malheureusement un goût de trop peu, j’en suis bien conscient.

DSC03440_thumb

Un petit conseil pratique pour la fin. Si vous logez sous tente et qu’il gèle, placez votre appareil et vos optiques à l’intérieur de votre sac de couchage afin d’éviter qu’ils ne subissent des dégâts dus au froid : un reflex gelé, ça fait mal au cœur.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire