Je pense donc je grimpe.

samedi 28 juillet 2012

DICTIONNAIRE DES PRISES D’ESCALADE

« Tu appuies sur la gouttelette et tu choppes le plat gauche pour ensuite enchaîner la cannelure... »

Si pour vous cette phrase ne veut pas dire grand-chose, ce dictionnaire  des prises d’escalade vous sera très utiles lors de vos séance de grimpe en SAE.

Les prises étant inspirées des formes créées par la nature, il existe une infinité de combinaisons et variations possibles. Nous nous contenterons donc ici d’évoquer les « grands classiques ».

prise_thumb

Bac ou bacquet

Prise large et profonde facile à tenir.

bacquet_thumb

Bossette

Petit aplat en forme de bosse pour les pieds que le grimpeur place en adhérence ou en carre interne ou externe.

C'est l’équivalent du (a)plat des mains, pour les pieds.
plat_thumb

Boule

Des prises en forme de boule ; souvent très confortables pour les pieds et qui permettent un bon repos.

Moins facile à appréhender pour les petites mains.
boule_thumb

Cannelure

A l'inverse des colonnes, les cannelures sont creusées dans le rocher (en dalle) par l'écoulement de l'eau.

Elles se prennent soit en verticale, soit en opposition, les mains à plat ou en pince.

canelure_thumb

Colonne ou colonnette

Formation du calcaire en dévers, réalisée par l'écoulement de l'eau.

Le grimpeur prend cette prise en pince.

colonne_thumb

Goutte d’eau

Petite prise formée par l'érosion du rocher que les grimpeurs prennent avec 1 ou 2 doigts suivant la taille de la prise.

goutte_thumb

Fissure

Dans les fissures, la pointe de pied, le pied ou la jambe y sont coincés.

Graton / cachou

Prise de pied en saillie sur le rocher de très petite taille.

Le grimpeur peut poser son pied de différentes façons (carre interne, carre externe) suivant la position dans laquelle il veut progresser (de face, de côté,...).

graton_thumb

Inversé ou inver’

Prise dirigée vers le bas que le grimpeur prend poignet tourné vers le haut. Il incite soit des mouvements en care externe, soit des mouvements d'opposition entre les mains et les pieds.

Lune

Un (a)plat plus facile à appréhender.

lune_thumb

Oreille

Prise en arc de cercle .

oreille_thumb

Pincette

Prise que l’on pince ;-)

pincette_thumb

Plat ou l’aplat

Prise horizontale et plate que le grimpeur saisit main ouverte avec les doigts tendus pour faire jouer adhérence de la peau.

Cette prise est difficile à tenir en dévers.

plat_thumb

Réglette

Petite prise horizontale que les grimpeurs "arquent" avec la première phalange des doigts. On distingue généralement les tailles de réglettes : jusqu'à 5 mm, on parle de micro-réglettes ; entre 5 mm et 2 cm, c'est la réglette classique ; au-delà, on peut parler de strate.

reglettes_thumb

Trou

Prise dans laquelle le grimpeur rentre les doigts.

Elle peut être plus ou moins large.

Si le grimpeur n'a la place que pour un doigt, on l'appelle mono-doigt (ou mono) ; si le grimpeur peut mettre deux doigt, il s'agit d'un bi-doigt (ou bi).

Si le grimpeur peut entrer tous ses doigts, il s'agit d'un plat ou d'un bac.

trou_thumb

Verticale

Prise, généralement une réglette, en position verticale que le grimpeur prend généralement soit en carre externe, soit en épaule.
vertical_thumb

Sources photos :

http://www.osmosegrimpe.com
http://www.freestone.fr
http://forum.canardpc.com/showthread.php?t=36421&page=98

Aucun commentaire :

Publier un commentaire