Je pense donc je grimpe.

vendredi 16 janvier 2015

Vous galérez en dévers ? Faites du vélo…

Peu de gens se sentent à l’aise dans les dévers, la première fois qu’ils tentent ce genre de paroi.

Les trois problèmes majeurs rencontrés sont :
  • Les avant-bras qui ne suivent pas
  • Des difficultés à clipser les dégaines
  • Un essoufflement rapide

Afin de faciliter l’apprentissage des dévers, vous pouvez travailler séparément ces 3 problèmes.

Ces techniques ne remplaceront jamais le fait de grimper, mais elles vous permettront de passer plus rapidement au-dessus de ces trois soucis.

Avant-bras qui ne suivent pas


Pour les muscles, il suffit de simplement « tricher » en faisant un peu de musculation.

Vous trouverez des exercices variés sur ce site  et vous pouvez également visionner les vidéos ci-dessous :


dimanche 31 mars 2013

Pourquoi le magazine d’escalade et d’alpinisme Nospot.org a-t-il été la cible d’une attaque de hackers ?

Pendant plus de deux mois, le site http://www.nospot.org a été la cible de hackers. Pourquoi s’en prendre à Nospot ? Pas mal de grimpeurs se posent cette question. Pour en savoir un peu plus sur cette affaire, j’ai décidé d’interviewer le « grand (kan)gourou de la secte Nospotienne »; Brice Cornet. Mais avant d’entrer dans le vif de sujet, j’ai également décidé de lui poser quelques questions plus générales, afin de permettre aux internautes de mieux connaitre ce site internet.

Hello Brice, alors Nospot c’est quoi ? Et d’où vient ce nom ?

Bin, Nospot est un site web. (Rire) Et pour le nom, c'est tout bête! Nospot provient de la contraction de "Nos spots", donc nos spost d'escalade, nos bons plans de grimpe à partager entre amis.

vendredi 8 février 2013

Appel à contribution : envoyez vos articles escalade/alpinisme à Nospot

Six mois et 1.000.000 de visites plus tard, Nospot n’a reçu que 163 € de donation, afin de nous aider à rembourser les 8286,42 € de dette.

Nous tenons de tout cœur à remercier les donateurs, qui ont marqué leur soutient, soutient d’autant plus apprécié qu’il fut rare, et de ce fait précieux pour le moral des troupes.

Vous l’aurez sans doute compris de vous-même : nous ne pouvons pas à la fois, travailler pour rembourser les dettes accumulées suite aux attaques de hackers et en même temps, continuer à fournir 4h de bénévolat par jour pour maintenir le site web actif.

DEPOSER UN DON - MERCI

Dès lors, nous lançons un appel : envoyez-nous vos articles, afin que le site continue à instruire, informer, militer, pour une grimpe sécurisée, écologique, humaine.

Vous pouvez soumettre vos articles à la rédaction via e-mail : nospot(at)nospot.org

Les articles doivent porter sur les thèmes présents dans le menu : test de matériel, contenu pédagogiques, interviews, etc. Ils doivent nous être envoyés soit en format Word ou Open Office. Il faut joindre les images en dehors du document texte.

D’avance, merci pour vos contenus.

Amitiés verticales,

L’équipe Nospot.

lundi 8 octobre 2012

Nouvelle législation en montagne: les rapports sexuels à ski sont désormais interdits

En témoigne ce nouveau panneau de signalisation.

Ceci s'applique également pour les alpinistes qui reviennent du sommet en glissant; interdiction de planter le bâton ;)

none-of-that-you

Quel est l’intérêt d’utiliser des bâtons de marche en montagne et marche d’approche?

La réponse à cette question est simple : ils diminuent l’effort auquel on soumet la colonne vertébrale et les articulations, surtout du genou, tant pour la montée que pour la descente.

leki-corklite-p_862391vb


Il existe une expression anglophone qui dit : « Mon body is a temple ». Votre corps étant un temple, il est judicieux d’apprendre à lui éviter des contraintes et des douleurs inutiles qui au final, ne feront que diminuer vos capacités à grimper.


Pour qu’on bénéficie réellement de l’aide des bâtons de marche, ils doivent être utilisés correctement utilisé :
•    Les bâtons doivent être réglés à la bonne hauteur et bénéficier de manches conçus pour bien s’adapter à sa main, afin d’offrir un bon support.
•    Il est très important d’utiliser les bâtons le plus près possibles de la ligne de chute de son corps.
•    Dans un environnement froid ou en altitude la longueur des bâtons ne doit pas être trop importante ; les mains doivent être plus basses que le coude sinon la circulation sanguine est défavorisée et les doigts vont commencer de geler.

lundi 17 septembre 2012

La Belgique : ce pays aux multiples montagnes

LIGHTBOX_PIM_PATH_3535_1328695019

Je sais, le titre peut surprendre ; il a été choisi pour cela.

Alors que j’étais au pied des Carpates, à 835 mètres d’altitude, je me suis demandé si j’étais sur une colline ou une montagne.

Il semblait me souvenir que pour être une montagne, le lieu doit répondre à un critère d’altitude et à un critère géologique mais ce souvenir restait vague.

De retour à la maison, j’ai interrogé une géographe qui m’a confirmé que la définition d’une montagne se basait sur deux critères :

> Une montagne désigne strictement en géophysique une formation actuelle de grandes masses rocheuses dont l'élévation est provoquée par des forces surgies de la tectonique des plaques, en particulier la rencontre frontale de plaques terrestres avec suture ou subduction d'une plaque de densité plus grande, le coulissement de plaques avec création de failles responsables de surélévation ou subduction/relèvement des différents bords en frottement. (Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Montagne)

> Et une altitude minimum de 800 mètres