Je pense donc je grimpe.

mardi 1 novembre 2016

Nuit Centrale Verticale


Pendant un week-end, les 19 et 20 novembre prochains, le campus de Châtenay-Malabry de l’école CentraleSupélec accueillera les meilleurs champions français d’escalade lors de deux compétitions de niveau international : la Nuit Centrale Verticale et les Centrale Vertical Games.

La Nuit Centrale Verticale :

Il s’agit d’une compétition d’escalade étudiante regroupant les plus grands champions universitaires français. La journée du samedi voit ainsi s’affronter plus de 140 étudiants. Le principe est très simple, aller le plus haut possible, en tout cas plus haut que ses adversaires. Après une phase de qualification le samedi après-midi durant laquelle les compétiteurs s’affrontent sur différentes voies, le mur d’escalade du gymnase de l’école se pare d’une voie d’escalade unique le samedi soir pour la finale. Devant les yeux ébahis de plusieurs centaines de spectateurs, les grimpeurs s’affrontent dans une ambiance incroyable, tendue mais toujours bon enfant. Pour conclure cette journée bien remplie vient la remise des récompenses pour les vainqueurs, grâce au soutien de nos nombreux partenaires.

Les Centrale Vertical Games :

Le dimanche, changement d’ambiance et place aux professionnels ! En effet, cette seconde compétition regroupe des grimpeurs professionnels du monde entier et d’un niveau hors norme : l’équipe de France d’escalade nous fait l’honneur de sa présence depuis plusieurs années, démontrant chaque année la qualité de l’organisation de la compétition. Cependant, ces champions ne s’affrontent pas sur des voies comme le samedi mais sur des « blocs ». Cette facette de l’escalade, beaucoup moins connue que la voie, nous montre toute la puissance des grimpeurs. L’objectif ici n’est plus d’aller le plus haut possible mais de compléter des parcours très courts sur 2 ou 3 mètres (sans être assuré) demandant la réalisation de mouvements très physiques et extrêmement techniques : l’agilité est durement mise à l’épreuve. La compétition se déroule aussi sur le format qualifications puis finale.

Les informations essentielles du week-end :

  • Deux compétitions d’escalade les 19 et 20 novembre 2016
  • Campus de Châtenay-Malabry de CentraleSupélec
  • Samedi : Nuit Centrale Verticale (compétition étudiante), dimanche : Centrale Vertical Games (professionnel)

mardi 28 juin 2016

Une idée pour l’été : et si on partait faire de l’escalade à la mer ?

Pendant des années, je me suis privé du bonheur des vacances à la mer car l’escalade cannibalisait tout. Pour moi, c’était la grimpe ou rien. Il y avait bien entendu l’Espagne, dont j’avais entendu parler. Mais à l’époque l’unique source d’information était les magazines de grimpe que mes maigres moyens financier d’étudiant ne me permettaient pas toujours d’acheter.

Et puis un jour, internet est arrivée (#VieuxMoiPasDuTout) et petite à petit, des topos sont apparues sur le web.

Enfant, je partais en camping en Charente-Maritime, en famille, et j’ai gardé pour cette région un réel attachement.

Grâce au site internet de la FFME du département 17, j’ai découvert il y a de nombreuses années que l’on pouvait mélanger plage, Pineau des Charentes (si, si !) et grimpes (enfin évitez quand même le Pineau en même temps que les falaises).

ESCALADE ST SIMON DE BORDES 

Je vous invite à télécharger :

Ceci vous aidera à vous composer des vacances « plage et grimpe », différentes des traditionnels trips en Espagne pour les afficionados de la thématique.

Avant le grand départ, je vous invite à lire ou relire quelques articles qui vous aideront à passer d’excellents moments verticaux :

Si vous découvrez des spots inconnus : COMMENT CRÉER UNE TOPO D’ESCALADE ?

Et enfin si vous partez en couple : MA COPINE EST MEILLEURE QUE MOI EN ESCALADE : QUE FAIRE ?  ;-)

Bonnes vacances à tous et toutes.

dimanche 6 mars 2016

Avant-bras encore et toujours : comment encore mieux doper leur efficacité.


Suite à vos deux derniers articles sur les avant bras, que vous pouvez consulter ici :
nous avons reçu des emails de Nospoteurs (oui j'aime beaucoup ce terme) qui nous demandent s’il n’existe pas plus de techniques pour doper leur efficacité.

Avant toute chose, nous aimerions vous rappeler un fait essentiel : le meilleur entrainement pour grimper reste avant tout la grimpe et surtout, le plaisir que vous prendrez à grimper.

Notre but est bien entendu de vous aider à optimiser ces entrainement (voir nos articles consacrés au sujet sur : http://www.nospot.org/search/label/Entra%C3%AEnement%20escalade). Gardez donc bien en tête que s’il est évident que des exercices de musculation ciblés aident grandement à solutionner des problèmes de force spécifiques, ces exercices ne remplaceront jamais une séance d'escalade qui est et restera toujours, la méthode la plus complète et la plus adaptée.

mercredi 3 février 2016

Avants bras en bouteille : quelles solutions pour progresser ?


Les avants bras sont le point faible de tous grimpeurs. Que l'on soit débutant ou pro : ce sont toujours ces muscles qui nous font défaut.

Je m'étonne qu'en fait nous n'ayons jamais détaillé ce soucis sur Nospot ;-)

Peut-être est-ce parce que la solution est tellement évidente !

Avant de présenter la solution, il convient d'abord de rappeler les techniques de base pour retarder aux maximums l'effet bouteille :
  • Echauffez vous : des muscules qui attaquent à froid vont bouteiller plus vite
  • Ne poignez pas trop fort dans les prises : cela ne sert à rien sinon à se fatiguer
  • Utiliser le pouce pour sécuriser la prise : placer votre pouce au dessus des doigts présents sur la prise (cela permet de moins forcer)
  • Hydratez-vous !

Il est impératif de respecter ces règles de base. Ensuite, il vous suffit d'investir dans des haltères pour se muscler !

Et oui, rien ne vaut un peu de musculation pour apporter vos avants bras la force et la résistance qui leur manquent.

Pour ce faire, Nospot vous conseille 4 exercises :
  1. Levés classiques : debout, jambes légèrement pliées, corps bien droit, levez doucement les haltères, sans donner de coup brusque ou d'élan avec le corps
  2. Focus avant bras : posez votre avant bras à plat, par exemple sur une table avec juste la main (avec l'haltère) et le poignet dans le vide. Ensuite faite juste bouger la main qui sert l'haltère de bas en haut. Faites cela dans les deux sens ; paume de main vers le haut et ensuite paume de main vers le bas. Voir vidéo sur : http://www.nospot.org/2015/01/vous-galerez-en-devers-faites-du-velo.html
  3. Petit oiseau : debout, jambes légèrement pliées, corps bien droit, écartez les deux bras vers l'extérieur jusqu'à former un angle de 90 degrés, afin que votre corps forme un T. Effectuez ces mouvements le plus lentement possibles.
  4. Poussés vers le haut : debout, jambes légèrement pliées, corps bien droit. Placez votre d'abord en T, paumes vers le haut, puis pliez vos bras à 90 degrés. Tendez les bras vers le ciel, dépliez les bras afin de reformer le T et répétez le mouvement.

En terme de répétition : travaillez à 60 % de votre force (donc 60 % de ce que vous savez soulever au maximum). Enchainez en boucle les 4 séries avec 12 mouvements par série. Effectuez au total 3 répétitions. Effectuez ces exercices chaque jour.

vendredi 16 janvier 2015

Vous galérez en dévers ? Faites du vélo…

Peu de gens se sentent à l’aise dans les dévers, la première fois qu’ils tentent ce genre de paroi.

Les trois problèmes majeurs rencontrés sont :
  • Les avant-bras qui ne suivent pas
  • Des difficultés à clipser les dégaines
  • Un essoufflement rapide

Afin de faciliter l’apprentissage des dévers, vous pouvez travailler séparément ces 3 problèmes.

Ces techniques ne remplaceront jamais le fait de grimper, mais elles vous permettront de passer plus rapidement au-dessus de ces trois soucis.

Avant-bras qui ne suivent pas


Pour les muscles, il suffit de simplement « tricher » en faisant un peu de musculation.

Vous trouverez des exercices variés sur ce site  et vous pouvez également visionner les vidéos ci-dessous :


dimanche 31 mars 2013

Pourquoi le magazine d’escalade et d’alpinisme Nospot.org a-t-il été la cible d’une attaque de hackers ?

Pendant plus de deux mois, le site http://www.nospot.org a été la cible de hackers. Pourquoi s’en prendre à Nospot ? Pas mal de grimpeurs se posent cette question. Pour en savoir un peu plus sur cette affaire, j’ai décidé d’interviewer le « grand (kan)gourou de la secte Nospotienne »; Brice Cornet. Mais avant d’entrer dans le vif de sujet, j’ai également décidé de lui poser quelques questions plus générales, afin de permettre aux internautes de mieux connaitre ce site internet.

Hello Brice, alors Nospot c’est quoi ? Et d’où vient ce nom ?

Bin, Nospot est un site web. (Rire) Et pour le nom, c'est tout bête! Nospot provient de la contraction de "Nos spots", donc nos spost d'escalade, nos bons plans de grimpe à partager entre amis.